Le climat des affaires s'est amélioré dans les quatre branches d'activité interrogées (services aux entreprises, construction, commerce, industrie manufacturière).

"Dans l'industrie manufacturière, le regain de confiance a touché tant les appréciations de la situation actuelle des entreprises que les prévisions, en particulier celles relatives à la demande. Dans la construction, la nouvelle progression de l'indicateur a été soutenue par une évolution et une appréciation plus favorables du carnet de commandes", explique la BNB.

Quant aux services aux entreprises, ce raffermissement est à la fois imputable à des prévisions optimistes concernant l'activité propre des firmes et "dans une moindre mesure" à la demande générale du marché. Enfin dans le commerce, les entrepreneurs s'attendent à augmenter "fortement" leurs commandes auprès de leurs fournisseurs et accroître leurs effectifs.

Le climat des affaires s'est amélioré dans les quatre branches d'activité interrogées (services aux entreprises, construction, commerce, industrie manufacturière)."Dans l'industrie manufacturière, le regain de confiance a touché tant les appréciations de la situation actuelle des entreprises que les prévisions, en particulier celles relatives à la demande. Dans la construction, la nouvelle progression de l'indicateur a été soutenue par une évolution et une appréciation plus favorables du carnet de commandes", explique la BNB.Quant aux services aux entreprises, ce raffermissement est à la fois imputable à des prévisions optimistes concernant l'activité propre des firmes et "dans une moindre mesure" à la demande générale du marché. Enfin dans le commerce, les entrepreneurs s'attendent à augmenter "fortement" leurs commandes auprès de leurs fournisseurs et accroître leurs effectifs.