La courbe synthétique brute globale est passée de -3,2 en avril à -3,6 en mai. La confiance dans le secteur du commerce dont l'indice passe de -3,6 en avril à -8,1 ce mois-ci, est essentiellement plombée par de mauvaises "anticipations des commandes auprès des fournisseurs".

Des baisses sont également relevées dans les services aux entreprises et dans l'industrie manufacturière, mais de moindres ampleurs.

La courbe synthétique brute globale est passée de -3,2 en avril à -3,6 en mai. La confiance dans le secteur du commerce dont l'indice passe de -3,6 en avril à -8,1 ce mois-ci, est essentiellement plombée par de mauvaises "anticipations des commandes auprès des fournisseurs". Des baisses sont également relevées dans les services aux entreprises et dans l'industrie manufacturière, mais de moindres ampleurs.