L'arrêté ministériel qui définit les conditions du plan de déconfinement a été publié vendredi. "Nulle part, il n'est écrit que les travaux intérieurs dans les bâtiments habités sont interdits", indique la Confédération Construction. "Cependant, il est écrit dans la version adaptée de la FAQ, publiée samedi par le centre de crise, que les travaux de construction en intérieur dans les bâtiments habités ne sont pas autorisés." Dans un communiqué publié dimanche, la Confédération Construction "demande de corriger ce point rapidement". "Le 24 avril, les organisations patronales que sont la Confédération Construction, la Fema et la Bouwunie, ont signé avec la centrale générale de la FGTB un projet de protocole d'accord, inspiré du guide générique du Groupe des Dix. Dans ce protocole, nous avons présenté quelques mesures de prévention et de sécurité supplémentaires, comme le port de masques ou la limitation des contacts avec le client, afin de pouvoir travailler chez les particuliers en toute sécurité. Si des personnes sont infectées par le Covid-19 dans le bâtiment concerné, nous avons prévu des mesures encore plus strictes", précise Robert de Mûelenaere, administrateur-délégué. "La Confédération Construction insiste pour que les limitations de la FAQ soient supprimées et remplacées par les conditions conclues dans l'accord sectoriel." Même son de cloche du côté du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) qui appel le gouvernement à "se reprendre rapidement". "Utilisons la liste existante des professions (codes NACE ou, le cas échéant, des commissions paritaires) pour communiquer quelles entreprises peuvent redémarrer et quand", suggère sa présidente Christine Mattheeuws. (Belga)

L'arrêté ministériel qui définit les conditions du plan de déconfinement a été publié vendredi. "Nulle part, il n'est écrit que les travaux intérieurs dans les bâtiments habités sont interdits", indique la Confédération Construction. "Cependant, il est écrit dans la version adaptée de la FAQ, publiée samedi par le centre de crise, que les travaux de construction en intérieur dans les bâtiments habités ne sont pas autorisés." Dans un communiqué publié dimanche, la Confédération Construction "demande de corriger ce point rapidement". "Le 24 avril, les organisations patronales que sont la Confédération Construction, la Fema et la Bouwunie, ont signé avec la centrale générale de la FGTB un projet de protocole d'accord, inspiré du guide générique du Groupe des Dix. Dans ce protocole, nous avons présenté quelques mesures de prévention et de sécurité supplémentaires, comme le port de masques ou la limitation des contacts avec le client, afin de pouvoir travailler chez les particuliers en toute sécurité. Si des personnes sont infectées par le Covid-19 dans le bâtiment concerné, nous avons prévu des mesures encore plus strictes", précise Robert de Mûelenaere, administrateur-délégué. "La Confédération Construction insiste pour que les limitations de la FAQ soient supprimées et remplacées par les conditions conclues dans l'accord sectoriel." Même son de cloche du côté du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) qui appel le gouvernement à "se reprendre rapidement". "Utilisons la liste existante des professions (codes NACE ou, le cas échéant, des commissions paritaires) pour communiquer quelles entreprises peuvent redémarrer et quand", suggère sa présidente Christine Mattheeuws. (Belga)