Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin ont rencontré le vice-Premier ministre chinois Liu He, leur première discussion en face-à-face depuis la trêve dans la guerre commerciale bilatérale, décrétée fin juin. "Les deux parties ont procédé à des échanges approfondis francs, efficaces et constructifs sur les principales questions d'intérêt commun en matière économique et commerciale", a indiqué l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Les négociateurs ont discuté de "l'augmentation par la Chine de ses achats de produits agricoles américains, en fonction de ses besoins nationaux" et du fait que les Etats-Unis devaient "créer des conditions favorables" à ces achats, selon la même source. Peu après l'arrivée de la délégation américaine à Shanghai mardi, Donald Trump avait vilipendé Pékin sur Twitter, affirmant que le pays asiatique était censé augmenter ses achats de produits agricoles mais que "rien ne dit qu'ils soient en train de le faire". Le président américain a également estimé que la Chine jouait la montre et attendait l'élection présidentielle américaine de 2020, en espérant sa défaite. Mais, a-t-il menacé, elle aurait alors un accord "beaucoup plus dur que celui que nous négocions maintenant... ou pas d'accord du tout" s'il remportait le scrutin. (Belga)