Gita Gopinath, qui fêtera ses 50 ans la semaine prochaine, remplacera au poste de directeur général adjoint Geoffrey Okamoto qui quitte le Fonds. Elle deviendra ainsi la deuxième femme à occuper ce poste après l'Américaine Anne Krueger (2001-2006). Le 19 octobre, le FMI avait annoncé que Gita Gopinath, d'origine indienne, quitterait l'institution en janvier prochain pour retrouver son poste au sein du département économique de la prestigieuse université de Harvard. "L'université de Harvard avait prolongé d'un an le congé de Mme Gopinath à titre exceptionnel, ce qui lui a permis d'occuper le poste d'économiste en chef au FMI pendant trois ans", avait alors justifié le Fonds. Interrogé par l'AFP, un porte-parole a précisé que Gita Gopinath quittait Harvard. "Je pense que Gita - universellement reconnue comme l'un des principaux macroéconomistes mondiaux - possède l'expertise dont nous avons besoin", a commenté jeudi Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI dans le communiqué. "En effet, ses compétences particulières, combinées à ses années d'expérience au Fonds en tant qu'économiste en chef, la rendent particulièrement qualifiée. Elle est la bonne personne au bon moment", a-t-elle opiné. Mme Gopinath s'est dit "honorée" d'avoir été choisie pour ce poste. Elle souligne qu'au moment où la pandémie continue de faire rage, "le travail du Fonds n'a jamais été aussi critique et la coopération internationale n'a jamais été aussi importante". Gita Gopinath était entrée dans l'histoire en tant que première femme économiste en chef du Fonds. (Belga)

Gita Gopinath, qui fêtera ses 50 ans la semaine prochaine, remplacera au poste de directeur général adjoint Geoffrey Okamoto qui quitte le Fonds. Elle deviendra ainsi la deuxième femme à occuper ce poste après l'Américaine Anne Krueger (2001-2006). Le 19 octobre, le FMI avait annoncé que Gita Gopinath, d'origine indienne, quitterait l'institution en janvier prochain pour retrouver son poste au sein du département économique de la prestigieuse université de Harvard. "L'université de Harvard avait prolongé d'un an le congé de Mme Gopinath à titre exceptionnel, ce qui lui a permis d'occuper le poste d'économiste en chef au FMI pendant trois ans", avait alors justifié le Fonds. Interrogé par l'AFP, un porte-parole a précisé que Gita Gopinath quittait Harvard. "Je pense que Gita - universellement reconnue comme l'un des principaux macroéconomistes mondiaux - possède l'expertise dont nous avons besoin", a commenté jeudi Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI dans le communiqué. "En effet, ses compétences particulières, combinées à ses années d'expérience au Fonds en tant qu'économiste en chef, la rendent particulièrement qualifiée. Elle est la bonne personne au bon moment", a-t-elle opiné. Mme Gopinath s'est dit "honorée" d'avoir été choisie pour ce poste. Elle souligne qu'au moment où la pandémie continue de faire rage, "le travail du Fonds n'a jamais été aussi critique et la coopération internationale n'a jamais été aussi importante". Gita Gopinath était entrée dans l'histoire en tant que première femme économiste en chef du Fonds. (Belga)