La CGT demande au personnel de cabine et au sol d'arrêter le travail le jeudi 28 janvier. Outre l'abandon des poursuites judiciaires, le syndicat demande également l'arrêt des licenciements des cinq salariés incriminés. Le syndicat appelle encore le personnel à redire massivement "non" au plan d'austérité alternatif proposé par la direction en octobre. Celle-ci avait annoncé une réduction de son offre de vol et de flotte dans le cas où le personnel n'accepte pas les nouvelles conditions de travail, menant ainsi à 2.900 licenciements. (Belga)

La CGT demande au personnel de cabine et au sol d'arrêter le travail le jeudi 28 janvier. Outre l'abandon des poursuites judiciaires, le syndicat demande également l'arrêt des licenciements des cinq salariés incriminés. Le syndicat appelle encore le personnel à redire massivement "non" au plan d'austérité alternatif proposé par la direction en octobre. Celle-ci avait annoncé une réduction de son offre de vol et de flotte dans le cas où le personnel n'accepte pas les nouvelles conditions de travail, menant ainsi à 2.900 licenciements. (Belga)