Trois sujets, qui avaient fait l'objet du préavis de grève, ont été abordés lors de la réunion du bureau de conciliation de ce jeudi entre syndicats et direction. Il s'agissait de la fusion du groupe TEC, de la continuité de service et de la résolution du Parlement wallon du 25 octobre dernier visant "à responsabiliser les auteurs de mouvements de grèves sauvages". A l'issue de la réunion, les partenaires sociaux ont notamment recommandé au ministre des Transports Carlo Di Antonio (cdH) de ne pas mettre en oeuvre la résolution de responsabilisation des auteurs de mouvements de grèves sauvages. De son côté, la CGSP a suspendu son préavis de grève pour les journées des 20, 21 et 22 décembre. (Belga)

Trois sujets, qui avaient fait l'objet du préavis de grève, ont été abordés lors de la réunion du bureau de conciliation de ce jeudi entre syndicats et direction. Il s'agissait de la fusion du groupe TEC, de la continuité de service et de la résolution du Parlement wallon du 25 octobre dernier visant "à responsabiliser les auteurs de mouvements de grèves sauvages". A l'issue de la réunion, les partenaires sociaux ont notamment recommandé au ministre des Transports Carlo Di Antonio (cdH) de ne pas mettre en oeuvre la résolution de responsabilisation des auteurs de mouvements de grèves sauvages. De son côté, la CGSP a suspendu son préavis de grève pour les journées des 20, 21 et 22 décembre. (Belga)