"L'insatisfaction de l'usager face aux actions de grève dans les transports en commun est une réalité et la CGSLB y est particulièrement sensible. Lorsque nous prenons l'initiative de telles actions, nous intégrons toujours cet aspect important dans notre processus de prise de décision. Nous sommes disposés à continuer cette réflexion avec tous les interlocuteurs, nos collègues des autres syndicats, la direction et le gouvernement bruxellois, à condition que les droits syndicaux fondamentaux soient respectés", ajoute le syndicat, selon lequel le droit de grève est "essentiel et non discutable". (Belga)

"L'insatisfaction de l'usager face aux actions de grève dans les transports en commun est une réalité et la CGSLB y est particulièrement sensible. Lorsque nous prenons l'initiative de telles actions, nous intégrons toujours cet aspect important dans notre processus de prise de décision. Nous sommes disposés à continuer cette réflexion avec tous les interlocuteurs, nos collègues des autres syndicats, la direction et le gouvernement bruxellois, à condition que les droits syndicaux fondamentaux soient respectés", ajoute le syndicat, selon lequel le droit de grève est "essentiel et non discutable". (Belga)