Crelan a également procédé au rachat des obligations convertibles contingentes préalablement émises par Axa Banque Belgique et souscrites par le groupe Axa pour un montant de 90 millions d'euros. "La finalisation de cette transaction marque une nouvelle étape dans la poursuite de la simplification du profil d'Axa", commente le directeur général Thomas Buberl. Contrairement à ce que prévoyait l'accord lors de l'annonce de l'opération, Axa ne prend finalement plus une participation minoritaire de 9.9% dans Crelan et Axa Banque Belgique. Crelan avait annoncé à l'automne 2019 qu'elle entendait reprendre Axa Bank Belgium pour 540 millions d'euros en cash, de quoi permettre de doubler son périmètre et de titiller les quatre grandes banques belges. Mais l'accord n'avait pas convaincu la Banque centrale européenne (BCE) qui l'avait retoqué à plusieurs reprises, soulevant notamment des questions autour du financement de la reprise. La BCE a finalement donné son feu vert au rachat plus tôt ce mois-ci. (Belga)

Crelan a également procédé au rachat des obligations convertibles contingentes préalablement émises par Axa Banque Belgique et souscrites par le groupe Axa pour un montant de 90 millions d'euros. "La finalisation de cette transaction marque une nouvelle étape dans la poursuite de la simplification du profil d'Axa", commente le directeur général Thomas Buberl. Contrairement à ce que prévoyait l'accord lors de l'annonce de l'opération, Axa ne prend finalement plus une participation minoritaire de 9.9% dans Crelan et Axa Banque Belgique. Crelan avait annoncé à l'automne 2019 qu'elle entendait reprendre Axa Bank Belgium pour 540 millions d'euros en cash, de quoi permettre de doubler son périmètre et de titiller les quatre grandes banques belges. Mais l'accord n'avait pas convaincu la Banque centrale européenne (BCE) qui l'avait retoqué à plusieurs reprises, soulevant notamment des questions autour du financement de la reprise. La BCE a finalement donné son feu vert au rachat plus tôt ce mois-ci. (Belga)