La ministre flamande de l'Environnement, Zuhal Demir (N-VA), a rendu mardi soir un avis positif pour l'extension de la centrale gantoise, à condition que l'installation soit neutre en énergie d'ici 2040. L'infrastructure permet déjà de produire 390 MW, auxquels s'ajouteront 234 MW en cas de forte demande. C'est le seul permis ayant reçu le feu vert de la ministre, qui a rejeté mardi soir le projet de centrale au gaz envisagé à Vilvorde. Luminus n'a pas répondu à l'appel d'offres du Mécanisme de rémunération de capacité (CRM), censé garantir la sécurité d'approvisionnement électrique dans le cadre de la sortie du nucléaire, et n'a donc pas droit à des subsides pour l'agrandissement de sa centrale de Wondelgem. D'autres appels d'offres devraient être lancés, mais l'exploitant n'a pas désiré commenter une éventuelle participation. Le producteur énergétique estime à deux ou trois ans le temps nécessaire à la construction des nouvelles installations. "Si tout suit son cours normalement, nous pouvons être prêts à temps", a conclu Luminus. (Belga)

La ministre flamande de l'Environnement, Zuhal Demir (N-VA), a rendu mardi soir un avis positif pour l'extension de la centrale gantoise, à condition que l'installation soit neutre en énergie d'ici 2040. L'infrastructure permet déjà de produire 390 MW, auxquels s'ajouteront 234 MW en cas de forte demande. C'est le seul permis ayant reçu le feu vert de la ministre, qui a rejeté mardi soir le projet de centrale au gaz envisagé à Vilvorde. Luminus n'a pas répondu à l'appel d'offres du Mécanisme de rémunération de capacité (CRM), censé garantir la sécurité d'approvisionnement électrique dans le cadre de la sortie du nucléaire, et n'a donc pas droit à des subsides pour l'agrandissement de sa centrale de Wondelgem. D'autres appels d'offres devraient être lancés, mais l'exploitant n'a pas désiré commenter une éventuelle participation. Le producteur énergétique estime à deux ou trois ans le temps nécessaire à la construction des nouvelles installations. "Si tout suit son cours normalement, nous pouvons être prêts à temps", a conclu Luminus. (Belga)