Implantée dans le Pajottenland au sud-ouest de Bruxelles, 3 Fonteinen dispose encore de son site historique à Beersel. Elle va le conserver tout en étendant sa vitrine touristique et son espace logistique à Lot. Une installation de brassage va être installée et l'espace de maturation sera également étendu.

Opérant aujourd'hui sur une surface de 5.500 mètres carrés, l'entreprise se déploiera sur 13.000 mètres carrés, comprenant notamment un parc où poussera une centaine de cerisiers "de Schaerbeek" dont les fruits pourront directement servir à produire la kriek.

Un espace de conférences est également prévu pour les PME des environs. Le projet a été confié au bureau d'architectes gantois Robbrecht en Daem, également engagé dans la reconversion de la Bourse de Bruxelles en un centre d'expérience sur la bière belge.

Les travaux devraient débuter à l'automne 2020 pour se terminer deux ans après. Les premières bières issues de la nouvelle installation viendront par contre quelques années plus tard, le lambic et la gueuze requérant un temps de production plus long que les autres bières. "Chaque goutte de lambic reste ici en moyenne deux ans et demi avant que nous envisagions de la travailler ensuite. Nous avons donc besoin d'un énorme espace de stockage", explique le brasseur Michaël Blancquaert.

A terme, la production devrait doubler et passer à 6.000 hectolitres annuels, ce qui reste un volume raisonnable au regard de la production d'une brasserie belge (en moyenne 45.000 hectolitres, sans compter le géant AB InBev). Le nombre de personnes employées à la brasserie doublera également; entre 30 et 40 personnes travailleront dans la nouvelle infrastructure.

Outre la cerise de Schaerbeek, 3 Fonteinen a l'intention d'aller chercher ses matières premières plus près de Lot et Beersel. Des contacts ont déjà été pris avec des agriculteurs de la région en vue d'obtenir de l'orge de brasserie et du froment. Une variété de houblon qui poussait dans le Pajottenland devrait aussi être relancée. "On espère travailler avec les autres brasseurs et les fermiers de la région pour agrandir le réseau", confie Werner Van Obberghen, directeur général de 3 Fonteinen.