Après avoir évolué en terrain négatif, l'indice vedette Nikkei a fini en faible hausse de 0,18% à 26.213,64 points, tandis que l'indice élargi Topix s'est replié de 0,6% à 1.851,15 points. Les grands indices de la Bourse de New York avait eux aussi suivi des trajectoires différentes la veille après des déclarations jugées agressives d'une responsable de la Réserve fédérale américaine au sujet d'un possible nouveau durcissement monétaire, sur fond d'inquiétudes au sujet de l'inflation et de la possibilité d'un ralentissement économique. A Hong Kong, l'indice Hang Seng était en progression de 1,3% vers 06H40 GMT (08H40, heure de Bruxelles). Le marché du pétrole repartait à la hausse: vers 06H30 GMT (08H30, heure de Bruxelles), le prix du baril de WTI américain gagnait 2,77% à 102,52 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 2,85% à 105,38 dollars. Au niveau des devises, le yen s'appréciait un peu par rapport au dollar, qui valait 130,22 yens vers 06H40 GMT (08H40, heure de Bruxelles) contre 130,45 yens mardi à 21H00 GMT. La monnaie japonaise était parfaitement stable face à l'euro, qui se négociait pour 137,34 yens comme la veille. L'euro s'échangeait pour 1,0546 dollar, contre 1,0529 dollar mardi. (Belga)

Après avoir évolué en terrain négatif, l'indice vedette Nikkei a fini en faible hausse de 0,18% à 26.213,64 points, tandis que l'indice élargi Topix s'est replié de 0,6% à 1.851,15 points. Les grands indices de la Bourse de New York avait eux aussi suivi des trajectoires différentes la veille après des déclarations jugées agressives d'une responsable de la Réserve fédérale américaine au sujet d'un possible nouveau durcissement monétaire, sur fond d'inquiétudes au sujet de l'inflation et de la possibilité d'un ralentissement économique. A Hong Kong, l'indice Hang Seng était en progression de 1,3% vers 06H40 GMT (08H40, heure de Bruxelles). Le marché du pétrole repartait à la hausse: vers 06H30 GMT (08H30, heure de Bruxelles), le prix du baril de WTI américain gagnait 2,77% à 102,52 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 2,85% à 105,38 dollars. Au niveau des devises, le yen s'appréciait un peu par rapport au dollar, qui valait 130,22 yens vers 06H40 GMT (08H40, heure de Bruxelles) contre 130,45 yens mardi à 21H00 GMT. La monnaie japonaise était parfaitement stable face à l'euro, qui se négociait pour 137,34 yens comme la veille. L'euro s'échangeait pour 1,0546 dollar, contre 1,0529 dollar mardi. (Belga)