L'indice vedette Nikkei s'est adjugé un gain de 1,92% à 28.765,66 points et l'indice élargi Topix est remonté de 1,64% à 2.019,36 points. Auditionné mardi par le Sénat américain, le président de la Fed Jerome Powell a promis de tout mettre en oeuvre pour lutter contre l'inflation aux Etats-Unis, préparant les esprits à un relèvement des taux de l'institution potentiellement incisif. "Contenir l'inflation avec un relèvement précoce des taux (de la Fed, NDLR) pourrait s'avérer bénéfique pour l'économie" américaine, a estimé Naoki Fujiwara, un responsable de Shinkin Asset Management à Tokyo cité par l'agence Bloomberg. Pourtant les marchés financiers frémissent régulièrement à l'idée d'un resserrement monétaire anticipé: les inquiétudes par rapport à la Fed avaient d'ailleurs prédominé en début de semaine à Wall Street comme à Tokyo. Du côté des places chinoises, la Bourse de Hong Kong était également très bien orientée (+2,5% vers 06H30 GMT), tout comme Shanghai et Pékin en fin de séance. Le yen était stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 115,33 yens vers 06H50 GMT contre 115,30 yens mardi à 21H00 GMT (22H00, heure de Bruxelles). Le yen baissait par rapport à l'euro, qui valait 131,16 yens contre 131,06 yens la veille. L'euro progressait à peine face au dollar, à raison d'un euro pour 1,1371 dollar contre 1,1367 dollar mardi à 21H00 GMT. Le marché du pétrole était indécis: vers 06H40 GMT (07H40, heure de Bruxelles) le prix du baril américain de WTI gagnait 0,07% à 81,28 dollars tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 0,1% à 83,64 dollars. (Belga)

L'indice vedette Nikkei s'est adjugé un gain de 1,92% à 28.765,66 points et l'indice élargi Topix est remonté de 1,64% à 2.019,36 points. Auditionné mardi par le Sénat américain, le président de la Fed Jerome Powell a promis de tout mettre en oeuvre pour lutter contre l'inflation aux Etats-Unis, préparant les esprits à un relèvement des taux de l'institution potentiellement incisif. "Contenir l'inflation avec un relèvement précoce des taux (de la Fed, NDLR) pourrait s'avérer bénéfique pour l'économie" américaine, a estimé Naoki Fujiwara, un responsable de Shinkin Asset Management à Tokyo cité par l'agence Bloomberg. Pourtant les marchés financiers frémissent régulièrement à l'idée d'un resserrement monétaire anticipé: les inquiétudes par rapport à la Fed avaient d'ailleurs prédominé en début de semaine à Wall Street comme à Tokyo. Du côté des places chinoises, la Bourse de Hong Kong était également très bien orientée (+2,5% vers 06H30 GMT), tout comme Shanghai et Pékin en fin de séance. Le yen était stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 115,33 yens vers 06H50 GMT contre 115,30 yens mardi à 21H00 GMT (22H00, heure de Bruxelles). Le yen baissait par rapport à l'euro, qui valait 131,16 yens contre 131,06 yens la veille. L'euro progressait à peine face au dollar, à raison d'un euro pour 1,1371 dollar contre 1,1367 dollar mardi à 21H00 GMT. Le marché du pétrole était indécis: vers 06H40 GMT (07H40, heure de Bruxelles) le prix du baril américain de WTI gagnait 0,07% à 81,28 dollars tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 0,1% à 83,64 dollars. (Belga)