"Nous pensons que la société se trouve dans une phase de développement intéressante", indique le CEO Keith Martin dans un communiqué. "L'Initial Public Offering (introduction en bourse, ndlr) nous permettra de développer davantage les programmes dans notre pipeline."

L'entreprise de biotechnologie espère notamment progresser dans le traitement de la sclérose en plaques et travaille également à un traitement de la maladie de Graves (hyperthyroïdie).

"Nous pensons que la société se trouve dans une phase de développement intéressante", indique le CEO Keith Martin dans un communiqué. "L'Initial Public Offering (introduction en bourse, ndlr) nous permettra de développer davantage les programmes dans notre pipeline." L'entreprise de biotechnologie espère notamment progresser dans le traitement de la sclérose en plaques et travaille également à un traitement de la maladie de Graves (hyperthyroïdie).