Engie a annoncé jeudi son nouveau plan stratégique pour 2019-2021, avec un programme d'économies supplémentaires de 800 millions d'euros, la sortie d'une vingtaine de pays et 6 milliards d'euros de cessions d'actifs.

Le groupe a également fait part d'une chute de 22% de son bénéfice net. Les résultats ont notamment souffert des problèmes rencontrés dans le nucléaire en Belgique.