Déjà négatif, le taux sur les dépôts a été abaissé de -0,40% à -0,50%, la BCE voulant par ce biais encourager les banques à prêter leurs excès de trésorerie aux ménages et aux entreprises au lieu de le laisser au guichet de la banque centrale. Le taux "de refinancement" des banques à l'échéance d'une semaine a en parallèle été maintenu à 0%, son niveau le plus bas où il campe depuis trois ans, et le taux de prêt marginal à 0,25%. (Belga)