Dans le détail, les exportations totales de la Belgique sont restées quasiment stables en octobre 2019 par rapport à octobre 2018, à 35,5 milliards d'euros (-0,2%), alors que les importations totales ont cédé 3,4%, à 33,2 milliards d'euros. "La baisse des importations se situe surtout vis-à-vis des pays voisins (France, Pays-Bas, Allemagne et Royaume-Uni). (...) Pour le reste, les exportations vers les États-Unis et la Chine ont mieux résisté, à l'inverse de celles vers l'Inde et le Japon", observe la BNB. Pour les 10 premiers mois de 2019, les exportations sont en croissance de 0,4% alors que les importations se sont tassées de 0,2%. "Cela induit une légère amélioration de la balance commerciale, qui passe ainsi d'un excédent de 12,4 milliards d'euros pour les 10 premiers mois de 2018 à un excédent de 14,5 milliards d'euros pour la période correspondante de 2019", constate encore la BNB. (Belga)

Dans le détail, les exportations totales de la Belgique sont restées quasiment stables en octobre 2019 par rapport à octobre 2018, à 35,5 milliards d'euros (-0,2%), alors que les importations totales ont cédé 3,4%, à 33,2 milliards d'euros. "La baisse des importations se situe surtout vis-à-vis des pays voisins (France, Pays-Bas, Allemagne et Royaume-Uni). (...) Pour le reste, les exportations vers les États-Unis et la Chine ont mieux résisté, à l'inverse de celles vers l'Inde et le Japon", observe la BNB. Pour les 10 premiers mois de 2019, les exportations sont en croissance de 0,4% alors que les importations se sont tassées de 0,2%. "Cela induit une légère amélioration de la balance commerciale, qui passe ainsi d'un excédent de 12,4 milliards d'euros pour les 10 premiers mois de 2018 à un excédent de 14,5 milliards d'euros pour la période correspondante de 2019", constate encore la BNB. (Belga)