A l'OMC comme dans d'autres organisations internationales à Genève et ailleurs, les autorités ukrainiennes multiplient les actions pour isoler la Russie. Dans un tweet, la Représentation de l'Ukraine auprès des organisations internationales à Genève a annoncé jeudi avoir "informé les Membres de l'OMC de sa décision d'imposer un embargo économique complet et de ne plus appliquer les Accords de l'OMC dans ses relations avec la Russie". Le tweet appelle les autres pays membres de l'OMC "à se ranger du côté de l'Ukraine en prenant des mesures similaires de restriction des échanges" commerciaux avec la Russie. La Représentation de l'Ukraine a également joint au tweet une lettre de l'ambassadrice ukrainienne envoyée mercredi à l'OMC qui explique les raisons pour lesquelles Kiev a décidé d'imposer cet embargo. "Nous sommes convaincus que d'autres membres de l'OMC se joindront à l'Ukraine pour contrer l'invasion militaire russe en prenant des mesures similaires contre l'Etat agresseur", écrit l'ambassadrice, Mme Yevheniia Filipenko. "Nous demandons instamment à tous les membres de l'OMC d'envisager d'autres mesures en vue de suspendre la participation de la Fédération de Russie à l'OMC", ajoute-t-elle, en accusant Moscou d'avoir violé "les principes" du gendarme du commerce mondial. L'OMC compte 164 membres, qui ont pour habitude de prendre les décisions par consensus. Les règles de l'OMC n'interdisent toutefois pas les pays de recourir à un vote. (Belga)

A l'OMC comme dans d'autres organisations internationales à Genève et ailleurs, les autorités ukrainiennes multiplient les actions pour isoler la Russie. Dans un tweet, la Représentation de l'Ukraine auprès des organisations internationales à Genève a annoncé jeudi avoir "informé les Membres de l'OMC de sa décision d'imposer un embargo économique complet et de ne plus appliquer les Accords de l'OMC dans ses relations avec la Russie". Le tweet appelle les autres pays membres de l'OMC "à se ranger du côté de l'Ukraine en prenant des mesures similaires de restriction des échanges" commerciaux avec la Russie. La Représentation de l'Ukraine a également joint au tweet une lettre de l'ambassadrice ukrainienne envoyée mercredi à l'OMC qui explique les raisons pour lesquelles Kiev a décidé d'imposer cet embargo. "Nous sommes convaincus que d'autres membres de l'OMC se joindront à l'Ukraine pour contrer l'invasion militaire russe en prenant des mesures similaires contre l'Etat agresseur", écrit l'ambassadrice, Mme Yevheniia Filipenko. "Nous demandons instamment à tous les membres de l'OMC d'envisager d'autres mesures en vue de suspendre la participation de la Fédération de Russie à l'OMC", ajoute-t-elle, en accusant Moscou d'avoir violé "les principes" du gendarme du commerce mondial. L'OMC compte 164 membres, qui ont pour habitude de prendre les décisions par consensus. Les règles de l'OMC n'interdisent toutefois pas les pays de recourir à un vote. (Belga)