"Il est par exemple évident qu'un prélèvement sur la superficie des terrasses, très courant, n'a aucune justification quand l'horeca est à l'arrêt ! Il existe de multiples autres taxes communales dont la mise entre parenthèses s'impose: sur les débits de boissons, les surfaces commerciales, les hôtels, les clubs de sport, les salles de spectacle, cinémas et théâtres, les maraîchers et forains", souligne l'UCM qui exige aussi que les loyers prélevés sur des espaces mis à la disposition des indépendants soient suspendus. (Belga)

"Il est par exemple évident qu'un prélèvement sur la superficie des terrasses, très courant, n'a aucune justification quand l'horeca est à l'arrêt ! Il existe de multiples autres taxes communales dont la mise entre parenthèses s'impose: sur les débits de boissons, les surfaces commerciales, les hôtels, les clubs de sport, les salles de spectacle, cinémas et théâtres, les maraîchers et forains", souligne l'UCM qui exige aussi que les loyers prélevés sur des espaces mis à la disposition des indépendants soient suspendus. (Belga)