Le conseil des ministres restreint se réunit ce lundi sur un potentiel renforcement des mesures sanitaires face à une détérioration des indicateurs de l'épidémie de coronavirus. Le Premier ministre Alexander De Croo veut miser sur la "vigilance et la prudence". C'est pourquoi un socle fédéral plus large de mesures est discuté, comprenant notamment l'extension du port du masque dans les espaces intérieurs, qui avait été davantage délaissé au nord du pays. Comeos, de son côté, se réjouit que des fermetures de secteurs ne soient pas évoqués et affirme qu'elle soutiendra un éventuel retour de l'obligation du masque dans les magasins, comme plaidé ces derniers jours notamment par le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke. "Les ministres ont indiqué que les masques étaient une mesure préventive. Nous sommes favorables à des règles uniformes et claires pour tout le monde, plutôt que des mesures de stop&go", analyse la fédération. Comeos souligne en outre que le port du masque est essentiellement une mesure symbolique, agissant comme un rappel de la prudence nécessaire. "Il n'y a eu l'an dernier aucun problème de contaminations dans les magasins. Il est important que le traçage des contacts soit efficace pour identifier la source des contaminations", conclut M. Cardyn. (Belga)

Le conseil des ministres restreint se réunit ce lundi sur un potentiel renforcement des mesures sanitaires face à une détérioration des indicateurs de l'épidémie de coronavirus. Le Premier ministre Alexander De Croo veut miser sur la "vigilance et la prudence". C'est pourquoi un socle fédéral plus large de mesures est discuté, comprenant notamment l'extension du port du masque dans les espaces intérieurs, qui avait été davantage délaissé au nord du pays. Comeos, de son côté, se réjouit que des fermetures de secteurs ne soient pas évoqués et affirme qu'elle soutiendra un éventuel retour de l'obligation du masque dans les magasins, comme plaidé ces derniers jours notamment par le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke. "Les ministres ont indiqué que les masques étaient une mesure préventive. Nous sommes favorables à des règles uniformes et claires pour tout le monde, plutôt que des mesures de stop&go", analyse la fédération. Comeos souligne en outre que le port du masque est essentiellement une mesure symbolique, agissant comme un rappel de la prudence nécessaire. "Il n'y a eu l'an dernier aucun problème de contaminations dans les magasins. Il est important que le traçage des contacts soit efficace pour identifier la source des contaminations", conclut M. Cardyn. (Belga)