A l'heure actuelle, les ventes sur internet représentent 4% du chiffre d'affaires total du groupe, avec une croissance annuelle de 20 à 25%. "Notre intégration est sur les rails et nous avons un plan précis qui nous permettra de dégager 500 millions d'euros de synergies dès 2019", a par ailleurs affirmé Dick Boer. "Nous restons convaincus que notre opération était la bonne combinaison au bon moment", a-t-il ajouté en confirmant des coûts d'intégration de 350 millions d'euros sur la période 2015-2020. En Belgique, le plan de transformation imposé aux magasins Delhaize conduira à une économie de 80 millions d'euros en 2018, grâce entre autres "à une stratégie commerciale claire", a poursuivi l'entreprise. "Une discipline rigoureuse améliorera nos coûts, ce qui nous permettra de croître et d'investir dans les prix, la qualité et les services aux clients", a conclu le groupe qui table, pour 2017, sur un cash flow libre d'environ 1,6 milliard d'euros.

A l'heure actuelle, les ventes sur internet représentent 4% du chiffre d'affaires total du groupe, avec une croissance annuelle de 20 à 25%. "Notre intégration est sur les rails et nous avons un plan précis qui nous permettra de dégager 500 millions d'euros de synergies dès 2019", a par ailleurs affirmé Dick Boer. "Nous restons convaincus que notre opération était la bonne combinaison au bon moment", a-t-il ajouté en confirmant des coûts d'intégration de 350 millions d'euros sur la période 2015-2020. En Belgique, le plan de transformation imposé aux magasins Delhaize conduira à une économie de 80 millions d'euros en 2018, grâce entre autres "à une stratégie commerciale claire", a poursuivi l'entreprise. "Une discipline rigoureuse améliorera nos coûts, ce qui nous permettra de croître et d'investir dans les prix, la qualité et les services aux clients", a conclu le groupe qui table, pour 2017, sur un cash flow libre d'environ 1,6 milliard d'euros.