Selon la direction, les pompiers de Charleroi ont dû intervenir pour éteindre le feu. Aucun blessé ni dégâts apparents au bâtiment de production situé à proximité ne sont à déplorer. Le 6 février dernier, un engin mécanique avait déjà été endommagé. A la suite de cet incident, Caterpillar SARL, l'entreprise de droit suisse qui est le donneur d'ordre de l'usine carolorégienne, avait adressé une mise en demeure, réclamant à l'entreprise belge un retour de la sécurité et le respect de ses engagements contractuels en termes de production et d'expédition. En cas de non-rétablissement des conditions de sécurité, Caterpillar SARL avait alors évoqué la possibilité "de mettre un terme immédiat au contrat" qui lie les deux entités du groupe. Caterpillar SARL a été informée du nouvel incident, précise la direction belge. (Belga)

Selon la direction, les pompiers de Charleroi ont dû intervenir pour éteindre le feu. Aucun blessé ni dégâts apparents au bâtiment de production situé à proximité ne sont à déplorer. Le 6 février dernier, un engin mécanique avait déjà été endommagé. A la suite de cet incident, Caterpillar SARL, l'entreprise de droit suisse qui est le donneur d'ordre de l'usine carolorégienne, avait adressé une mise en demeure, réclamant à l'entreprise belge un retour de la sécurité et le respect de ses engagements contractuels en termes de production et d'expédition. En cas de non-rétablissement des conditions de sécurité, Caterpillar SARL avait alors évoqué la possibilité "de mettre un terme immédiat au contrat" qui lie les deux entités du groupe. Caterpillar SARL a été informée du nouvel incident, précise la direction belge. (Belga)