Amazon aurait utilisé les données d'autres vendeurs en ligne qui font usage de sa plateforme afin d'en tirer avantage. La société américaine pourrait ainsi bénéficier d'informations sur les produits les plus populaires ou cibler des catégories d'acheteurs. "Nous n'en sommes encore qu'au début" de la procédure, a indiqué Margrethe Vestager.

"Nous interrogeons les acteurs du marché et essayons d'avoir une vision globale du dossier." La commissaire européenne a également souligné la double fonction des plateformes comme Amazon, qui vendent leurs propres produits mais offrent également leurs services à d'autres vendeurs.

La Commission européenne se demande donc ce que fait Amazon des données de nombreux petits commerçants. La société peut les utiliser pour améliorer ses services, précise la commissaire Vestager. L'analyse des envies des consommateurs serait elle problématique.

Amazon aurait utilisé les données d'autres vendeurs en ligne qui font usage de sa plateforme afin d'en tirer avantage. La société américaine pourrait ainsi bénéficier d'informations sur les produits les plus populaires ou cibler des catégories d'acheteurs. "Nous n'en sommes encore qu'au début" de la procédure, a indiqué Margrethe Vestager. "Nous interrogeons les acteurs du marché et essayons d'avoir une vision globale du dossier." La commissaire européenne a également souligné la double fonction des plateformes comme Amazon, qui vendent leurs propres produits mais offrent également leurs services à d'autres vendeurs. La Commission européenne se demande donc ce que fait Amazon des données de nombreux petits commerçants. La société peut les utiliser pour améliorer ses services, précise la commissaire Vestager. L'analyse des envies des consommateurs serait elle problématique.