Vers 06h00 GMT (08h00 à Paris), l'euro valait 1,1766 dollar contre 1,1818 dollar vendredi vers 21h00 GMT. La monnaie unique baissait également face à la devise japonaise, à 132,80 yens pour un euro contre 132,97 yens vendredi soir. Le billet vert gagnait du terrain face à la monnaie nippone, à 112,86 yens pour un dollar contre 112,52 yens vendredi. Le référendum sur l'indépendance de la Catalogne a été réprimé par la police qui a fait de nombreux blessés et cette confrontation est considérée en Espagne comme la pire crise politique vécue par le pays depuis le Coup d'État militaire avorté de 1981. Le gouvernement séparatiste de Catalogne a affirmé dans la nuit de dimanche à lundi que le "oui" à l'indépendance de la région espagnole l'avait emporté, avec 90% des voix, à l'issue du référendum. "Je ne considère pas que la situation en Catalogne soit un risque politique pour l'euro, mais il a été utilisé comme excuse pour vendre l'euro" en attendant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), a estimé Yoshitaka Suda, stratégiste des changes de Yomura Securities. (Belga)

Vers 06h00 GMT (08h00 à Paris), l'euro valait 1,1766 dollar contre 1,1818 dollar vendredi vers 21h00 GMT. La monnaie unique baissait également face à la devise japonaise, à 132,80 yens pour un euro contre 132,97 yens vendredi soir. Le billet vert gagnait du terrain face à la monnaie nippone, à 112,86 yens pour un dollar contre 112,52 yens vendredi. Le référendum sur l'indépendance de la Catalogne a été réprimé par la police qui a fait de nombreux blessés et cette confrontation est considérée en Espagne comme la pire crise politique vécue par le pays depuis le Coup d'État militaire avorté de 1981. Le gouvernement séparatiste de Catalogne a affirmé dans la nuit de dimanche à lundi que le "oui" à l'indépendance de la région espagnole l'avait emporté, avec 90% des voix, à l'issue du référendum. "Je ne considère pas que la situation en Catalogne soit un risque politique pour l'euro, mais il a été utilisé comme excuse pour vendre l'euro" en attendant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), a estimé Yoshitaka Suda, stratégiste des changes de Yomura Securities. (Belga)