Concernant la réouverture de l'horeca le 8 juin, l'UCM estime que les règles imposées au secteur sont "gérables". "Manifestement, les autorités font confiance au sens des responsabilités des entrepreneurs. À juste titre puisqu'ils ont toujours respecté, ces dernières semaines, les instructions sanitaires, comme le démontre l'évolution des chiffres de l'épidémie", dit l'UCM. L'organisation d'indépendants se réjouit aussi qu'une perspective soit donnée aux secteurs de la culture, des sports et du tourisme avec une reprise d'activités partielle dès le 8 juin. "UCM continuera à négocier, tant avec le gouvernement fédéral qu'avec les gouvernements wallon et bruxellois, les mesures à prendre pour permettre à un maximum d'entreprises de poursuivre leurs activités. Il faut à présent des plans de relance adaptés au timing du déconfinement et aux réalités des différents secteurs", conclut l'UCM. (Belga)

Concernant la réouverture de l'horeca le 8 juin, l'UCM estime que les règles imposées au secteur sont "gérables". "Manifestement, les autorités font confiance au sens des responsabilités des entrepreneurs. À juste titre puisqu'ils ont toujours respecté, ces dernières semaines, les instructions sanitaires, comme le démontre l'évolution des chiffres de l'épidémie", dit l'UCM. L'organisation d'indépendants se réjouit aussi qu'une perspective soit donnée aux secteurs de la culture, des sports et du tourisme avec une reprise d'activités partielle dès le 8 juin. "UCM continuera à négocier, tant avec le gouvernement fédéral qu'avec les gouvernements wallon et bruxellois, les mesures à prendre pour permettre à un maximum d'entreprises de poursuivre leurs activités. Il faut à présent des plans de relance adaptés au timing du déconfinement et aux réalités des différents secteurs", conclut l'UCM. (Belga)