L'OPA sur les 15,9% du capital lui restant à acquérir, qui ne se fera que si une loi de finances rectificative est adoptée au Parlement avec les crédits nécessaires, se fera sur la base d'une offre de 12 euros l'action, et de 15,64 euros par OCEANE (obligation convertible), précise-t-il. La Première ministre française, Elisabeth Borne, avait annoncé début juillet l'intention du gouvernement de renationaliser à 100% le producteur et fournisseur d'électricité, détenu pour l'instant à près de 84% par l'État français. Les salariés en possèdent 1% et des actionnaires institutionnels et individuels 15%. Cette montée au capital doit permettre au gouvernement d'accélérer la prise de décision et de faciliter le financement de l'entreprise dans un contexte de changements majeurs pour EDF, sur fond de crise énergétique liée à la guerre en Ukraine. (Belga)

L'OPA sur les 15,9% du capital lui restant à acquérir, qui ne se fera que si une loi de finances rectificative est adoptée au Parlement avec les crédits nécessaires, se fera sur la base d'une offre de 12 euros l'action, et de 15,64 euros par OCEANE (obligation convertible), précise-t-il. La Première ministre française, Elisabeth Borne, avait annoncé début juillet l'intention du gouvernement de renationaliser à 100% le producteur et fournisseur d'électricité, détenu pour l'instant à près de 84% par l'État français. Les salariés en possèdent 1% et des actionnaires institutionnels et individuels 15%. Cette montée au capital doit permettre au gouvernement d'accélérer la prise de décision et de faciliter le financement de l'entreprise dans un contexte de changements majeurs pour EDF, sur fond de crise énergétique liée à la guerre en Ukraine. (Belga)