Des fermetures de quelques heures de l'espace aérien durant la nuit ont déjà eu lieu durant le week-end, pour les mêmes raisons. Les conséquences éventuelles concernent davantage les vols cargo que passagers.

L'ex-Belgocontrol est confronté depuis plusieurs semaines à un conflit social après la dépôt d'un préavis de grève par la CSC et le syndicat libéral. Les tensions tournent notamment autour de l'organisation et de la charge de travail.

Skeyes a conclu un accord vendredi avec la CGSP, le texte répondant, selon la direction de l'ex-Belgocontrol, "aux 25 points" qui avaient été mis en avant par les syndicats et offrant des solutions structurelles pour tous les employés. Cet accord a toutefois été rejeté par les autres syndicats, ce qui a conduit ce lundi à de nouvelles actions ayant engendré des retards à Brussels Airport ainsi qu'à l'aéroport de Charleroi. Vers 18h, ce lundi, certains vols subissaient toujours des retards.

Une nouvelle rencontre est prévue mardi entre la direction et les syndicats.