Maxi Toys compte 170 magasins dans quatre pays, dont la Belgique où on dénombre une trentaine de magasins ainsi que le siège social et un centre de distribution situés à Houdeng-Goegnies. La synergie avec les activités "jouets" de Green Swan doit se traduire "par des économies d'échelle, ainsi que par un dynamisme et un esprit d'innovation qui renforceront Maxi Toys".

Il est toutefois encore trop tôt pour connaître un impact éventuel sur les activités belges notamment, a-t-on indiqué au siège social joint par téléphone par l'agence Belga. "Grâce à nos enseignes de magasins de jouets implantées dans d'autres pays d'Europe, et particulièrement Toys 'R' Us en Espagne et au Portugal, nous parvenons à métamorphoser un secteur du jouet en proie à de profondes mutations (...) Par le biais de Maxi Toys, nous aurons la possibilité d'offrir au client une 'expérience' encore plus remarquable, tant dans nos magasins que via internet ou en combinant ces deux canaux", a déclaré Paulo Andrez, CEO de Green Swan.

"L'acquisition de Green Swan permettra à Maxi Toys de poursuivre son développement dans le multicanal, notamment en termes de marketing, de management et de ressenti client. Sous la houlette de Green Swan, Maxi Toys acquerra une dimension encore plus internationale", a commenté Alain Hellebaut, CEO de Maxitoys.

L'acquisition doit encore être avalisée par le conseil d'entreprise de Maxi Toys. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés. A la suite de cette vente, Blokker Holding possède encore les chaînes Blokker, Marskramer et Big Bazar. Cette dernière chaîne est aussi à vendre. Blokker avait déjà vendu la chaîne de magasins de jouets Intertoys, Xenos (articles ménagers) et Leen Bakker (ameublement). L'entreprise veut se concentrer sur les magasins Blokker. Fin 2016, Blokker avait décidé de fermer 63 magasins belges sur 190 et supprimer 279 emplois sur 900 environ. Durant l'année comptable 2017-2018, Blokker Belgique a réalisé un chiffre d'affaires de 86,9 millions d'euros.

Maxi Toys compte 170 magasins dans quatre pays, dont la Belgique où on dénombre une trentaine de magasins ainsi que le siège social et un centre de distribution situés à Houdeng-Goegnies. La synergie avec les activités "jouets" de Green Swan doit se traduire "par des économies d'échelle, ainsi que par un dynamisme et un esprit d'innovation qui renforceront Maxi Toys". Il est toutefois encore trop tôt pour connaître un impact éventuel sur les activités belges notamment, a-t-on indiqué au siège social joint par téléphone par l'agence Belga. "Grâce à nos enseignes de magasins de jouets implantées dans d'autres pays d'Europe, et particulièrement Toys 'R' Us en Espagne et au Portugal, nous parvenons à métamorphoser un secteur du jouet en proie à de profondes mutations (...) Par le biais de Maxi Toys, nous aurons la possibilité d'offrir au client une 'expérience' encore plus remarquable, tant dans nos magasins que via internet ou en combinant ces deux canaux", a déclaré Paulo Andrez, CEO de Green Swan. "L'acquisition de Green Swan permettra à Maxi Toys de poursuivre son développement dans le multicanal, notamment en termes de marketing, de management et de ressenti client. Sous la houlette de Green Swan, Maxi Toys acquerra une dimension encore plus internationale", a commenté Alain Hellebaut, CEO de Maxitoys. L'acquisition doit encore être avalisée par le conseil d'entreprise de Maxi Toys. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés. A la suite de cette vente, Blokker Holding possède encore les chaînes Blokker, Marskramer et Big Bazar. Cette dernière chaîne est aussi à vendre. Blokker avait déjà vendu la chaîne de magasins de jouets Intertoys, Xenos (articles ménagers) et Leen Bakker (ameublement). L'entreprise veut se concentrer sur les magasins Blokker. Fin 2016, Blokker avait décidé de fermer 63 magasins belges sur 190 et supprimer 279 emplois sur 900 environ. Durant l'année comptable 2017-2018, Blokker Belgique a réalisé un chiffre d'affaires de 86,9 millions d'euros.