Le taux d'emploi des 20-64 ans est ainsi estimé à 70,3% pour le mois de juillet. Cette tendance positive ne s'observe toutefois pas dans tous les groupes de la population: les 55-64 ans et les personnes faiblement qualifiées enregistrent un recul du taux d'emploi. Le taux d'emploi des 20-64 baisse aussi à Bruxelles (58,8%) tandis qu'il augmente en Flandre (75,5%) et en Wallonie (65,0%). En juillet 2020, les personnes occupées ont presté en moyenne 26,1 heures par semaine dans leur emploi principal, contre 31,4 heures en juin. En juillet 2019, la durée effective moyenne du travail s'élevait à 26,9 heures par semaine. En juillet, le taux de chômage BIT (personne sans emploi, qui en cherche activement et est disposée à commencer à travailler dans un délai de deux semaines) des 15 à 64 ans, qui affichait encore une tendance baissière durant les mois de mars et d'avril, augmente aussi pour atteindre 6,7% (5,4% en juin), une hausse principalement remarquée chez les femmes. Les autres groupes dans lesquels le taux de chômage augmente dans une large mesure sont les 25-49 ans et les personnes faiblement qualifiées. Le taux de chômage augmente nettement à Bruxelles (14,7%) et en Flandre (4,9%) mais se stabilise en Wallonie (7,7%). (Belga)

Le taux d'emploi des 20-64 ans est ainsi estimé à 70,3% pour le mois de juillet. Cette tendance positive ne s'observe toutefois pas dans tous les groupes de la population: les 55-64 ans et les personnes faiblement qualifiées enregistrent un recul du taux d'emploi. Le taux d'emploi des 20-64 baisse aussi à Bruxelles (58,8%) tandis qu'il augmente en Flandre (75,5%) et en Wallonie (65,0%). En juillet 2020, les personnes occupées ont presté en moyenne 26,1 heures par semaine dans leur emploi principal, contre 31,4 heures en juin. En juillet 2019, la durée effective moyenne du travail s'élevait à 26,9 heures par semaine. En juillet, le taux de chômage BIT (personne sans emploi, qui en cherche activement et est disposée à commencer à travailler dans un délai de deux semaines) des 15 à 64 ans, qui affichait encore une tendance baissière durant les mois de mars et d'avril, augmente aussi pour atteindre 6,7% (5,4% en juin), une hausse principalement remarquée chez les femmes. Les autres groupes dans lesquels le taux de chômage augmente dans une large mesure sont les 25-49 ans et les personnes faiblement qualifiées. Le taux de chômage augmente nettement à Bruxelles (14,7%) et en Flandre (4,9%) mais se stabilise en Wallonie (7,7%). (Belga)