Les inégalités salariales varient fortement d'un pays à l'autre. Ainsi, au Luxembourg, l'égalité est quasi atteinte avec un léger écart de 0,7%. Les autres bons élèves sont la Roumanie (2,4%), la Slovénie (3,1%) et l'Italie (4,2%). En Belgique, selon Eurostat, l'écart salarial était de 5,3% en 2020. En dépit de cet écart, la Belgique fait partie des bons élèves européens. A l'inverse, les différences salariales sont encore très importantes dans une série de pays comme la Lettonie (22,3%), l'Estonie (21,1%), l'Autriche (18,9%) et l'Allemagne (18,3%). La parenté joue beaucoup sur le taux d'emploi des femmes et l'écart salarial. Elle affecte négativement le taux d'emploi des femmes mais a un effet positif sur l'emploi des hommes. En 2020, 77% des femmes âgées de 25 à 54 ans n'ayant pas d'enfant avaient un travail. A l'inverse, les femmes dans cette tranche d'âge avec enfant(s) avaient un taux d'emploi de 72%. Avoir des enfants dans un foyer a par contre un effet inverse sur le taux d'emploi des hommes dans cette catégorie. Le taux d'emploi des hommes sans enfant était de 81% et celui des hommes avec des enfants était de 91%. Par ailleurs, près d'une femme sur quatre (25-54 ans, 24%) avec enfant(s) travaillait à temps partiel en 2020 pour une part de 16% pour les femmes sans enfant. (Belga)

Les inégalités salariales varient fortement d'un pays à l'autre. Ainsi, au Luxembourg, l'égalité est quasi atteinte avec un léger écart de 0,7%. Les autres bons élèves sont la Roumanie (2,4%), la Slovénie (3,1%) et l'Italie (4,2%). En Belgique, selon Eurostat, l'écart salarial était de 5,3% en 2020. En dépit de cet écart, la Belgique fait partie des bons élèves européens. A l'inverse, les différences salariales sont encore très importantes dans une série de pays comme la Lettonie (22,3%), l'Estonie (21,1%), l'Autriche (18,9%) et l'Allemagne (18,3%). La parenté joue beaucoup sur le taux d'emploi des femmes et l'écart salarial. Elle affecte négativement le taux d'emploi des femmes mais a un effet positif sur l'emploi des hommes. En 2020, 77% des femmes âgées de 25 à 54 ans n'ayant pas d'enfant avaient un travail. A l'inverse, les femmes dans cette tranche d'âge avec enfant(s) avaient un taux d'emploi de 72%. Avoir des enfants dans un foyer a par contre un effet inverse sur le taux d'emploi des hommes dans cette catégorie. Le taux d'emploi des hommes sans enfant était de 81% et celui des hommes avec des enfants était de 91%. Par ailleurs, près d'une femme sur quatre (25-54 ans, 24%) avec enfant(s) travaillait à temps partiel en 2020 pour une part de 16% pour les femmes sans enfant. (Belga)