La Commission indienne de la concurrence (CCI) a mené des perquisitions dans les bureaux de United Breweries (Inde), Carlsberg (Danemark) et d'AB InBev, dans au moins deux villes indiennes.

L'enquête de la CCI est en cours depuis au moins un an, selon une quatrième source. L'instance régulatrice a reçu une information provenant de l'une des trois entreprises, qui détaillait ces accords sur les prix dans une demande de réduction de peine. La CCI a mis sur pied un programme de réduction de peine pour les lanceurs d'alerte qui font partie d'un cartel.

De son côté, AB InBev a assuré à Reuters par la voix de l'un de ses porte-parole suivre très sérieusement les normes en matière de concurrence. "L'intégrité et l'étique sont des valeurs centrales chez AB InBev et son incarnées dans notre culture d'entreprise."

Carlsberg, United Breweries et la CCI n'ont pas désiré commenté l'affaire.