Ce visa première classe, délivré à partir de juillet 2015 au bout d'un an de résidence sur le sol australien, complète le dispositif mis en place en 2012 par le gouvernement travailliste, et qui proposait un visa de quatre ans minimum aux ressortissants étrangers investissant cinq millions de dollars australiens.

"Le gouvernement va réformer ce dispositif pour encourager plus de personnes fortunées à s'installer en Australie", a expliqué le Premier ministre, Tony Abbott, dans un communiqué signé par les ministres de l'Immigration et du Commerce.

Depuis novembre 2012, 436 visas VIP ont été émis pour un investissement total de 2,18 milliards de dollars australiens, selon les chiffres du ministère de l'Immigration de l'Australie, pays qui mène par ailleurs une politique d'immigration ultra restrictive. Près de neuf investisseurs sur dix venaient de Chine.

Ce visa première classe, délivré à partir de juillet 2015 au bout d'un an de résidence sur le sol australien, complète le dispositif mis en place en 2012 par le gouvernement travailliste, et qui proposait un visa de quatre ans minimum aux ressortissants étrangers investissant cinq millions de dollars australiens. "Le gouvernement va réformer ce dispositif pour encourager plus de personnes fortunées à s'installer en Australie", a expliqué le Premier ministre, Tony Abbott, dans un communiqué signé par les ministres de l'Immigration et du Commerce. Depuis novembre 2012, 436 visas VIP ont été émis pour un investissement total de 2,18 milliards de dollars australiens, selon les chiffres du ministère de l'Immigration de l'Australie, pays qui mène par ailleurs une politique d'immigration ultra restrictive. Près de neuf investisseurs sur dix venaient de Chine.