Ce contrôle des changes restera en vigueur jusqu'au 31 décembre 2019 et fait suite à une semaine d'incertitudes sur les marchés et de forte dépréciation de la monnaie argentine alors que le pays a demandé un rééchelonnement de sa dette aux Fonds monétaire international (FMI). (Belga)