Ce sont ainsi 117 nouvelles exploitations agricoles qui se sont converties au bio l'an dernier au sud du pays. En 2018, 14% des fermes wallonnes et 11% de la surface agricole étaient en bio. La Wallonie représente à elle seule plus de 90% de la surface agricole bio et 77% des fermes en Belgique.

On constate l'an dernier en Wallonie une forte hausse des surfaces consacrées aux fruits bio (+17%) et aux légumes (+50%), ce qui répond à une demande soutenue du consommateur.

Ce dernier dépense toujours plus pour les produits bio, avec une augmentation de 18% l'an dernier en Belgique, ce qui correspond à une hausse des dépenses de 40% en Wallonie et de 5% à Bruxelles. Entre 2009 et 2018, les dépenses bio ont doublé en Flandre et triplé en Wallonie, avoisinant les 522 millions d'euros en Belgique l'an dernier. La part du bio dans les produits alimentaires en Wallonie représentait 4,8% en 2018, contre 3,5% en 2017, et a plus que triplé en 10 ans.

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, a salué "des chiffres très positifs" et s'attend à ce que les objectifs du plan de développement stratégique de l'agriculture bio approuvé par le gouvernement wallon, et revus à la hausse, soient atteints. Ce plan ambitionne notamment d'atteindre la barre des 2.000 exploitations agricoles certifiées bio fin 2020 et une part de 18% de la surface agricole utile consacrée à ce type d'agriculture.