Confronté à une baisse de son activité due à la crise du coronavirus et à la suspension temporaire des liaisons depuis/vers le tarmac carolo par les compagnies aériennes, Brussels South Charleroi Airport (BSCA) avait pris la décision de suspendre l'ensemble de ses activités commerciales à partir du 24 mars. L'aéroport dit faire face à une situation "sans précédent" qui nécessite une étude approfondie et continue de la situation, en vue de préparer au mieux la relance des activités, explique-t-il. BSCA précise également s'appuyer sur l'évolution de la situation au niveau international et sur les informations reçues des compagnies aériennes. Conformément aux recommandations du gouvernement fédéral, qui interdit tous les voyages non essentiels vers l'étranger jusqu'au 8 juin, l'aéroport carolo estime dès lors qu'il ne pourra pas reprendre ses activités commerciales avant le début du mois prochain. La date définitive de réouverture des installations aux passagers et aux compagnies aériennes devra être confirmée ultérieurement, en fonction de l'évolution de la situation. La relance sera partielle et progressive, en tenant compte de l'ouverture des frontières des pays desservis depuis Charleroi ainsi que de leurs conditions et restrictions d'accès, prévient l'aéroport. Seuls les vols sanitaires, d'Etat et de maintenance seront opérés d'ici là. Enfin, BSCA assure qu'il mettra en place diverses mesures sanitaires visant à garantir la sécurité de l'ensemble du personnel et des usagers de l'aéroport. (Belga)

Confronté à une baisse de son activité due à la crise du coronavirus et à la suspension temporaire des liaisons depuis/vers le tarmac carolo par les compagnies aériennes, Brussels South Charleroi Airport (BSCA) avait pris la décision de suspendre l'ensemble de ses activités commerciales à partir du 24 mars. L'aéroport dit faire face à une situation "sans précédent" qui nécessite une étude approfondie et continue de la situation, en vue de préparer au mieux la relance des activités, explique-t-il. BSCA précise également s'appuyer sur l'évolution de la situation au niveau international et sur les informations reçues des compagnies aériennes. Conformément aux recommandations du gouvernement fédéral, qui interdit tous les voyages non essentiels vers l'étranger jusqu'au 8 juin, l'aéroport carolo estime dès lors qu'il ne pourra pas reprendre ses activités commerciales avant le début du mois prochain. La date définitive de réouverture des installations aux passagers et aux compagnies aériennes devra être confirmée ultérieurement, en fonction de l'évolution de la situation. La relance sera partielle et progressive, en tenant compte de l'ouverture des frontières des pays desservis depuis Charleroi ainsi que de leurs conditions et restrictions d'accès, prévient l'aéroport. Seuls les vols sanitaires, d'Etat et de maintenance seront opérés d'ici là. Enfin, BSCA assure qu'il mettra en place diverses mesures sanitaires visant à garantir la sécurité de l'ensemble du personnel et des usagers de l'aéroport. (Belga)