Le commerce en ligne a explosé avec la crise, tant du côté des clients que des commerçants. Les volumes traités par bpost ont ainsi doublé en moins de deux semaines.

Ce pic a été bien géré par l'entreprise, selon son CEO. "Nous avons eu des moments difficiles, mais nous avons appris et nous nous sommes adaptés rapidement", se félicite M. Van Avermaet, qui souligne que le taux de satisfaction de la clientèle n'avait jamais été aussi élevé.

Bpost a dû faire face à un absentéisme important au début du confinement. "Les travailleurs avaient peur, on leur répétait continuellement qu'ils devaient rester chez eux", commente le patron. La situation est entre-temps revenue à la normale au sein de l'entreprise, qui a accordé une prime et organise vendredi une journée de remerciement pour son personnel.

Un nouveau site internet sera mis en place d'ici octobre, en réaction aux nombreuses plaintes quant au service clientèle, a concédé le CEO. "Des leçons doivent être tirées afin de s'améliorer", a-t-il conclu.

Pour étayer ces propos, bpost a publié mercredi une série de chiffres sur ses activités durant la crise. Lors des pics de mars, avril et mai, 500.000 colis ont ainsi été traités par jours. Le nombre de paquets déposés a connu une hausse de 70% aux guichets des 658 bureaux de poste et de près de 40% dans les 660 "Points poste" ainsi que dans les 750 "Points colis".

Les 250 distributeurs automatiques ("Cubee") ont aussi rencontré un succès grandissant. Une centaine d'appareils supplémentaires seront installés d'ici la fin de l'année.

Le commerce en ligne a explosé avec la crise, tant du côté des clients que des commerçants. Les volumes traités par bpost ont ainsi doublé en moins de deux semaines. Ce pic a été bien géré par l'entreprise, selon son CEO. "Nous avons eu des moments difficiles, mais nous avons appris et nous nous sommes adaptés rapidement", se félicite M. Van Avermaet, qui souligne que le taux de satisfaction de la clientèle n'avait jamais été aussi élevé. Bpost a dû faire face à un absentéisme important au début du confinement. "Les travailleurs avaient peur, on leur répétait continuellement qu'ils devaient rester chez eux", commente le patron. La situation est entre-temps revenue à la normale au sein de l'entreprise, qui a accordé une prime et organise vendredi une journée de remerciement pour son personnel. Un nouveau site internet sera mis en place d'ici octobre, en réaction aux nombreuses plaintes quant au service clientèle, a concédé le CEO. "Des leçons doivent être tirées afin de s'améliorer", a-t-il conclu. Pour étayer ces propos, bpost a publié mercredi une série de chiffres sur ses activités durant la crise. Lors des pics de mars, avril et mai, 500.000 colis ont ainsi été traités par jours. Le nombre de paquets déposés a connu une hausse de 70% aux guichets des 658 bureaux de poste et de près de 40% dans les 660 "Points poste" ainsi que dans les 750 "Points colis". Les 250 distributeurs automatiques ("Cubee") ont aussi rencontré un succès grandissant. Une centaine d'appareils supplémentaires seront installés d'ici la fin de l'année.