Vers 8H58 GMT, le titre "VW" s'élevait à 100,70 euros, signant un repli de 6,06%, sur un marché en baisse d'environ 1%. La presse allemande a affirmé au cours du week-end que Volkswagen avait été averti depuis des années des risques encourus avec ses tests antipollution truqués, à l'origine du scandale qui ébranle le numéro un mondial de l'automobile.

Vers 8H58 GMT, le titre "VW" s'élevait à 100,70 euros, signant un repli de 6,06%, sur un marché en baisse d'environ 1%. La presse allemande a affirmé au cours du week-end que Volkswagen avait été averti depuis des années des risques encourus avec ses tests antipollution truqués, à l'origine du scandale qui ébranle le numéro un mondial de l'automobile.