Des problèmes financiers ont causé la faillite de l'entreprise familiale. Fin décembre, l'abattoir de volailles avait dû fermer ses portes pendant trois semaines en raison d'une contamination à la salmonelle. De potentiels repreneurs se sont manifestés, a ajouté le curateur. L'intention serait de reprendre la production le plus rapidement possible, peut-être la semaine prochaine déjà, avec environ 80 employés. (Belga)

Des problèmes financiers ont causé la faillite de l'entreprise familiale. Fin décembre, l'abattoir de volailles avait dû fermer ses portes pendant trois semaines en raison d'une contamination à la salmonelle. De potentiels repreneurs se sont manifestés, a ajouté le curateur. L'intention serait de reprendre la production le plus rapidement possible, peut-être la semaine prochaine déjà, avec environ 80 employés. (Belga)