"Pour la plupart, l'AB constituait depuis longtemps une source de revenus importante, voire primordiale. Ces très nombreux collaborateurs, qui ont toujours joué un rôle majeur dans le fonctionnement de la maison, se préparent désormais à des lendemains très sombres au sein de leur branche d'activité", se désole la célèbre salle du centre de Bruxelles.

L'AB, qui a gardé portes closes depuis le concert de "Testament" le 10 mars dernier, souligne "tout mettre en oeuvre" pour implémenter les mesures de sécurité préconisées par le groupe d'experts sur le déconfinement.

"C'est donc non sans amertume que nous constatons que d'autres filières (comme l'aéronautique), pourtant confrontées aux mêmes risques sanitaires, peuvent redémarrer librement sans tenir compte des distances de sécurité alors que notre secteur encaisse coup sur coup", commente l'institution.

"Pour la plupart, l'AB constituait depuis longtemps une source de revenus importante, voire primordiale. Ces très nombreux collaborateurs, qui ont toujours joué un rôle majeur dans le fonctionnement de la maison, se préparent désormais à des lendemains très sombres au sein de leur branche d'activité", se désole la célèbre salle du centre de Bruxelles. L'AB, qui a gardé portes closes depuis le concert de "Testament" le 10 mars dernier, souligne "tout mettre en oeuvre" pour implémenter les mesures de sécurité préconisées par le groupe d'experts sur le déconfinement. "C'est donc non sans amertume que nous constatons que d'autres filières (comme l'aéronautique), pourtant confrontées aux mêmes risques sanitaires, peuvent redémarrer librement sans tenir compte des distances de sécurité alors que notre secteur encaisse coup sur coup", commente l'institution.