Selon KLM, les passagers concernés seront replacés sur d'autres vols. Des sièges ont également été libérés sur certains vols afin que des passagers qui n'auraient pas pu avoir leur vol ou correspondance en raison de la cohue à l'aéroport puissent tout de même partir plus tard dans la journée. KLM va par ailleurs tester ce week-end un système de traitement des bagages alternatif, qui permettra d'embarquer les valises un peu plus tard. La méthode doit permettre d'éviter que des bagages de passagers qui n'ont finalement pas embarqué doivent finalement être retirés des soutes. (Belga)

Selon KLM, les passagers concernés seront replacés sur d'autres vols. Des sièges ont également été libérés sur certains vols afin que des passagers qui n'auraient pas pu avoir leur vol ou correspondance en raison de la cohue à l'aéroport puissent tout de même partir plus tard dans la journée. KLM va par ailleurs tester ce week-end un système de traitement des bagages alternatif, qui permettra d'embarquer les valises un peu plus tard. La méthode doit permettre d'éviter que des bagages de passagers qui n'ont finalement pas embarqué doivent finalement être retirés des soutes. (Belga)