Kris Van Ryck a dirigé Bancontact pendant 5 ans. Il était déjà actif au sein de Belgium Mobile ID, un consortium des grandes banques et des opérateurs télécom qui développe une identification mobile, et a longuement préparé son départ. Kim Van Esbroeck a été sélectionnée après un processus interne et externe. Ses "connaissances approfondies du secteur" et sa "vision ambitieuse des développements futurs de Bancontact" ont convaincu le conseil d'administration, selon le communiqué. La nouvelle patronne a derrière elle une expérience de 15 ans dans le monde du paiement par carte. Après avoir décroché deux masters à la KU Leuven, l'un en physique et l'autre en intelligence artificielle, elle a démarré sa carrière chez Integri (outils de test pour réseaux de paiement) et Clear2Pay (logiciels pour le secteur financier). Mi-2011, elle a rejoint la société Bancontact au côtés de Kris Van Ryck et du directeur technique Philippe Kempeners, où elle a endossé les fonctions de chef des opérations, puis de directrice commerciale. Elle s'est notamment investie dans le paiement mobile, avec le lancement de l'application Bancontact. La société a enregistré l'an dernier pas moins de 1,4 milliard de transactions de paiement, soit 6% de plus qu'en 2015. L'application mobile en a vu transiter environ 3,4 millions. (Belga)

Kris Van Ryck a dirigé Bancontact pendant 5 ans. Il était déjà actif au sein de Belgium Mobile ID, un consortium des grandes banques et des opérateurs télécom qui développe une identification mobile, et a longuement préparé son départ. Kim Van Esbroeck a été sélectionnée après un processus interne et externe. Ses "connaissances approfondies du secteur" et sa "vision ambitieuse des développements futurs de Bancontact" ont convaincu le conseil d'administration, selon le communiqué. La nouvelle patronne a derrière elle une expérience de 15 ans dans le monde du paiement par carte. Après avoir décroché deux masters à la KU Leuven, l'un en physique et l'autre en intelligence artificielle, elle a démarré sa carrière chez Integri (outils de test pour réseaux de paiement) et Clear2Pay (logiciels pour le secteur financier). Mi-2011, elle a rejoint la société Bancontact au côtés de Kris Van Ryck et du directeur technique Philippe Kempeners, où elle a endossé les fonctions de chef des opérations, puis de directrice commerciale. Elle s'est notamment investie dans le paiement mobile, avec le lancement de l'application Bancontact. La société a enregistré l'an dernier pas moins de 1,4 milliard de transactions de paiement, soit 6% de plus qu'en 2015. L'application mobile en a vu transiter environ 3,4 millions. (Belga)