Michele Volpi, CEO de Betafence, se dit "ravi et fier" de l'arrivée de M. Thijs au sein de l'entreprise.

"Betafence a bien progressé depuis 2005 et a désormais toutes les cartes en main pour poursuivre sa croissance: elle dispose de la stratégie, des produits et des équipes adéquates pour concrétiser ses ambitions", commente de son côté Johnny Thijs, cité dans le communiqué.

Johnny Thijs a quitté bpost en février 2014. Il préside actuellement, entre autres, le conseil d'administration de Spadel, Max Green, Recticel et est membre du conseil d'administration du groupe Delhaize.

Betafence est détenue depuis peu à 90% par la société d'investissement luxembourgeoise CVC.