Une information qu'Engie se refuse de confirmer, même si le groupe reconnaît avoir entamé une réflexion sur la gouvernance d'Electrabel et confirme que les deux hommes "accompagnent le groupe en tant que conseillers" et "mènent avec le management local une réflexion approfondie sur le développement des activités en Belgique". Philippe Van Troeye, CEO d'Engie Benelux et administrateur délégué d'Electrabel, reste à son poste.