"Maintenant débute le dialogue avec l'UE et avec les grands investisseurs privés et nous n'avons pas l'intention d'aller au conflit", a-t-il déclaré lors d'un colloque à l'Assemblée. Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières Pierre Moscovici a estimé pour sa part que le budget italien "paraît hors des clous" des règles européennes. Dans sa première réaction après la décision de la coalition populiste au pouvoir en Italie d'accroître le déficit, M. Moscovici, qui a qualifié "d'explosive" la dette publique italienne qui se situe à environ 132% de son PIB, a assuré que les règles de la zone euro "doivent être respectées". "Ces règles ont un objectif commun à l'Italie, à la France, à toute la zone euro. Si la dette publique augmente, à ce moment-là, nous créons une situation instable pour le moment où la conjoncture se retourne", a-t-il prévenu. M. Moscovici souhaite désormais discuter avec les autorités italiennes, notamment avec le ministre modéré des Finances, Giovanni Tria, qu'il rencontrera lundi. (Belga)

"Maintenant débute le dialogue avec l'UE et avec les grands investisseurs privés et nous n'avons pas l'intention d'aller au conflit", a-t-il déclaré lors d'un colloque à l'Assemblée. Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières Pierre Moscovici a estimé pour sa part que le budget italien "paraît hors des clous" des règles européennes. Dans sa première réaction après la décision de la coalition populiste au pouvoir en Italie d'accroître le déficit, M. Moscovici, qui a qualifié "d'explosive" la dette publique italienne qui se situe à environ 132% de son PIB, a assuré que les règles de la zone euro "doivent être respectées". "Ces règles ont un objectif commun à l'Italie, à la France, à toute la zone euro. Si la dette publique augmente, à ce moment-là, nous créons une situation instable pour le moment où la conjoncture se retourne", a-t-il prévenu. M. Moscovici souhaite désormais discuter avec les autorités italiennes, notamment avec le ministre modéré des Finances, Giovanni Tria, qu'il rencontrera lundi. (Belga)