Facebook avait auparavant lancé une nouvelle fonctionnalité en Ukraine, permettant aux utilisateurs de verrouiller leur profil pour plus de sécurité et de confidentialité. La Russie a partiellement restreint l'accès à Facebook en réponse au blocage de certains médias d'État russes. Le régulateur russe des communications, Roskomnadzor, a accusé Meta, maison-mère de Facebook, de violer "les droits humains fondamentaux ainsi que les droits et libertés des citoyens russes" en bloquant des pages, notamment celles de l'agence de presse d'État RIA Novosti. Twitter a également interrompu la diffusion de publicités en Russie et en Ukraine afin de "veiller à ce que les informations essentielles à la sécurité publique soient diffusées et à ce que les publicités ne les détournent pas". Dans le même temps, le vice-premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov a demandé à Apple de couper la Russie de ses produits et services. Cette mesure "motiverait les jeunes et la population active de Russie à mettre fin de manière proactive à l'agression militaire honteuse", a déclaré M. Fedorov dans une lettre adressée au directeur général d'Apple, Tim Cook. (Belga)

Facebook avait auparavant lancé une nouvelle fonctionnalité en Ukraine, permettant aux utilisateurs de verrouiller leur profil pour plus de sécurité et de confidentialité. La Russie a partiellement restreint l'accès à Facebook en réponse au blocage de certains médias d'État russes. Le régulateur russe des communications, Roskomnadzor, a accusé Meta, maison-mère de Facebook, de violer "les droits humains fondamentaux ainsi que les droits et libertés des citoyens russes" en bloquant des pages, notamment celles de l'agence de presse d'État RIA Novosti. Twitter a également interrompu la diffusion de publicités en Russie et en Ukraine afin de "veiller à ce que les informations essentielles à la sécurité publique soient diffusées et à ce que les publicités ne les détournent pas". Dans le même temps, le vice-premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov a demandé à Apple de couper la Russie de ses produits et services. Cette mesure "motiverait les jeunes et la population active de Russie à mettre fin de manière proactive à l'agression militaire honteuse", a déclaré M. Fedorov dans une lettre adressée au directeur général d'Apple, Tim Cook. (Belga)