Les contrôles des douanes s'inscrivent dans le cadre des sanctions européennes contre la Russie en réponse à l'invasion par cette dernière de l'Ukraine. Ces sanctions sont en vigueur depuis samedi matin. Les biens doivent être contrôlés pour vérifier qu'il ne s'agit pas de marchandises visées par les sanctions. Selon Flows, une exception prévaut pour les biens humanitaires à destination de l'Ukraine. Le nouveau train de sanctions prises par l'UE contre la Russie cible les institutions financières, certaines exportations dans le secteur énergétique, de transport et de biens à double usage (civil et militaire). Elles concernent également des limitations en matière de visa et des sanctions individuelles. (Belga)

Les contrôles des douanes s'inscrivent dans le cadre des sanctions européennes contre la Russie en réponse à l'invasion par cette dernière de l'Ukraine. Ces sanctions sont en vigueur depuis samedi matin. Les biens doivent être contrôlés pour vérifier qu'il ne s'agit pas de marchandises visées par les sanctions. Selon Flows, une exception prévaut pour les biens humanitaires à destination de l'Ukraine. Le nouveau train de sanctions prises par l'UE contre la Russie cible les institutions financières, certaines exportations dans le secteur énergétique, de transport et de biens à double usage (civil et militaire). Elles concernent également des limitations en matière de visa et des sanctions individuelles. (Belga)