"Au vu des circonstances actuelles, Maersk a décidé d'éviter toute escale en Ukraine et toute livraison à destination ou en provenance de ce pays jusqu'à nouvel ordre", a écrit jeudi la compagnie dans un courrier à sa clientèle. Les cargaisons qui faisaient route vers l'Ukraine seront déchargées à Port-Saïd, en Égypte, ou à Körfez, en Turquie. "Nos services en Russie sont pour le moment encore disponibles mais ils sont susceptibles de varier en fonction de l'évolution de la situation", a précisé l'entreprise danoise. De son côté, Hapag-Lloyd suspend ses prises en charge tant pour l'Ukraine que pour la Russie. La compagnie maritime ne navigue pas avec ses propres navires en mer Noire, mais assure un service hebdomadaire avec un navire affrété. (Belga)

"Au vu des circonstances actuelles, Maersk a décidé d'éviter toute escale en Ukraine et toute livraison à destination ou en provenance de ce pays jusqu'à nouvel ordre", a écrit jeudi la compagnie dans un courrier à sa clientèle. Les cargaisons qui faisaient route vers l'Ukraine seront déchargées à Port-Saïd, en Égypte, ou à Körfez, en Turquie. "Nos services en Russie sont pour le moment encore disponibles mais ils sont susceptibles de varier en fonction de l'évolution de la situation", a précisé l'entreprise danoise. De son côté, Hapag-Lloyd suspend ses prises en charge tant pour l'Ukraine que pour la Russie. La compagnie maritime ne navigue pas avec ses propres navires en mer Noire, mais assure un service hebdomadaire avec un navire affrété. (Belga)