La Deutsche Bank s'ajoute aux grandes banques qui se retirent de la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine. Les géants américains Goldman Sachs et JPMorgan Chase ont précédé la Deutsche Bank. Au départ, la banque allemande ne voulait pas se retirer de la Russie, mais il semble maintenant que la situation se dégrade. "Nous sommes en train de mettre un terme à nos activités restantes", a précisé la Deutsche Bank sur Twitter. Nous aidons nos clients non russes à réduire leurs avoirs (en Russie, ndlr)." Aucune nouvelle activité ne sera lancée en Russie non plus, a-t-il été précisé en outre. Selon un porte-parole, il s'agit toutefois uniquement d'un retrait financier de Russie, et le centre informatique de la Deutsche Bank dans le pays n'est pas affecté. C'est là que travaille la majorité des 1.700 employés russes de la banque. (Belga)

La Deutsche Bank s'ajoute aux grandes banques qui se retirent de la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine. Les géants américains Goldman Sachs et JPMorgan Chase ont précédé la Deutsche Bank. Au départ, la banque allemande ne voulait pas se retirer de la Russie, mais il semble maintenant que la situation se dégrade. "Nous sommes en train de mettre un terme à nos activités restantes", a précisé la Deutsche Bank sur Twitter. Nous aidons nos clients non russes à réduire leurs avoirs (en Russie, ndlr)." Aucune nouvelle activité ne sera lancée en Russie non plus, a-t-il été précisé en outre. Selon un porte-parole, il s'agit toutefois uniquement d'un retrait financier de Russie, et le centre informatique de la Deutsche Bank dans le pays n'est pas affecté. C'est là que travaille la majorité des 1.700 employés russes de la banque. (Belga)