Le CA "a décidé de procéder à un réexamen juridique et factuel approfondi des paiements effectués aux membres du comité de direction ou pour eux entre mai 2018 et décembre 2019". Le gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB), Pierre Wunsch, avait dénoncé les manquements de la compagnie d'assurance et de son conseil d'administration dans un courrier rapporté jeudi par Le Soir. Il condamnait entre autres les 5,7 millions d'indemnités versés aux dirigeants de l'assureur pour contourner le décret gouvernance, qui impose un plafonnement salarial à 245.000 euros. Le montant global versé est en outre "bien supérieur au montant que la société aurait dû débourser si celle-ci avait licencié les trois personnes concernées par le plafond de rémunération et réengagé ces mêmes personnes" au nouveau plafond, soulignait la BNB. (Belga)

Le CA "a décidé de procéder à un réexamen juridique et factuel approfondi des paiements effectués aux membres du comité de direction ou pour eux entre mai 2018 et décembre 2019". Le gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB), Pierre Wunsch, avait dénoncé les manquements de la compagnie d'assurance et de son conseil d'administration dans un courrier rapporté jeudi par Le Soir. Il condamnait entre autres les 5,7 millions d'indemnités versés aux dirigeants de l'assureur pour contourner le décret gouvernance, qui impose un plafonnement salarial à 245.000 euros. Le montant global versé est en outre "bien supérieur au montant que la société aurait dû débourser si celle-ci avait licencié les trois personnes concernées par le plafond de rémunération et réengagé ces mêmes personnes" au nouveau plafond, soulignait la BNB. (Belga)