Une partie des abonnés de l'application de partage de photos, qui appartient à Facebook, s'est vue forcée non seulement de faire défiler les photos horizontalement, mais en plus de devoir s'arrêter sur une photo et la faire remonter sur l'écran pour voir les commentaires en dessous. Un changement des habitudes qui n'a pas du tout plu si l'on en croit les multiples remarques sous le mot-dièse #instagramupdate. Alex Heath, reporter réseaux sociaux chez Cheddar, un site d'informations, a manié l'ironie pour interpeller l'entreprise: "Je suis sûr que (ce changement) ne provoquera AUCUN retour de bâton". Très vite, Adam Mosseri, qui dirige Instagram, a répondu sur Twitter pour s'expliquer. "Juste un test qui a été diffusé auprès de plus de gens que prévu. Désolé pour ça", a-t-il écrit. "Désolé de la confusion! Nous testons toujours de nouvelles idées mais en général auprès d'un plus petit nombre de gens. Ça devrait déjà être revenu à la normale", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il suffisait de redémarrer l'application dans le cas contraire. (Belga)